home blog

Les vins de l’Iowa à Montefioralle

Que font donc deux bouteilles de vin produit dans l’Iowa, aux États-Unis, sur la table de dégustation à Montefioralle ? C’est une longue histoire qui a commencé il y a plusieurs années.

La rencontre avec Chris

En automne 2014, Chris et sa femme Erin sont venus nous rendre visite à Montefioralle pour gouter nos vins. Ils étaient curieux et posaient beaucoup de questions. Je me rappelle que Chris était très attentif et qu’il essayait de comprendre tous les détails de la production, de la gestion des vignes à la vinification.

Aussi bien Chris qu’Erin ont été agréablement frappés par la qualité de nos vins pendant la dégustation et c’est à ce moment-là que Chris m’a révélé son secret : il rêvait de produire du vin chez lui en Iowa.

Le Petite Pearl et le Frontenac Blanc

Pour les personnes qui ne connaissent pas la viticulture, il faut savoir que les conditions climatiques de l’Iowa sont vraiment défavorables à la culture des vignes, en raison des températures froides typiques de cet état américain.

C’est la raison pour laquelle le projet de Chris prévoyait de planter une vigne de Petite Pearl, une variété obtenue en croisant des vitis vinifera avec des vignes américaines, afin d’obtenir un vignoble résistant aux basses températures, avec un cycle de maturation très court et une bonne résistance aux maladies (informations supplémentaires sur le Petite Pearl ici)

Ce projet avait éveillé ma curiosité et j’ai donc demandé à Chris de me tenir au courant de son évolution, ce qu’il a fait en m’envoyant, au cours des ans, plusieurs e-mails pour me raconter toutes les étapes.

En 2015, Chris a réussi à planter un tiers d’acre (environ 1300 m2) de Petite Pearl et un autre tiers d’acre d’un cépage blanc : le Frontenac Blanc et a fondé sa petite exploitation : la Compass Hill Vineyard

La première vendange en 2017

Chris et Erin sont revenus nous rendre visite à Montefioralle au printemps 2017. Ils nous ont raconté qu’ils avaient réussi à planter un autre tiers d’acre de Petite Pearl et qu’ils attendaient avec impatience l’automne pour réaliser leur première vendange.

Et en effet, en septembre 2017, Chris m’a envoyé les photos de la vendange : quelle émotion ! Le raisin Petite Pearl semble tellement étrange : les grappes sont si petites, qu’elles tiennent dans la paume de la main.

L’heure de vérité : Le test de dégustation

Et nous voilà en 2019. C’était encore l’été quand Chris m’a écrit qu’en automne il reviendrait en Italie, mais que cette fois il ne viendrait pas les mains vides : il apporterait une bouteille de ses premières cuvées : une de Frontenac Blanc et une de Petite Pearl. Quelle fantastique nouvelle, après 5 ans d’attente, ma curiosité allait enfin être satisfaite !

J’ai rencontré Chris et Erin à Montefioralle un dimanche du mois dernier. Ils sont venus avec deux amis à eux : Tim et Kirsten, qui les aident dans la gestion de leurs vignes en Iowa. Ils ont également apporté les deux bouteilles. Il faut préciser cependant que, pour l’instant, les deux vins sont vinifiés auprès d’une cave extérieure (la Covered Bridge Winery), mais en utilisant uniquement les raisins provenant des vignes de Chris, en attendant qu’il s’équipe lui aussi d’une cave.

Nous avons dégusté le Frontenac Blanc sous notre pergola à Montefioralle, avec un peu d’huile d’olive nouvelle. Le vin est étonnant. Dans un climat comme celui de l’Iowa, cette variété d’origine allemande maintient une acidité élevée mais en bouche il n’est pas du tout creux et sa rondeur contrebalance bien sa minéralité.

Nous avons fini la bouteille en quelques minutes et avons pu sauver seulement une gorgée pour faire gouter à mon père Fernando, qui nous a rejoints pour aller à Greve, au restaurant la Bottega del Moro. L’idée était de gouter le Petite Pearl pendant le diner, en plus des vins de Montefioralle.

Le Petite Pearl à la table des viticulteurs

Au restaurant, nous avons découvert que la table voisine était occupée par Marco et Romolo, des amis de mon père viticulteurs de Chianti Classico à Panzano pour Marco et à Radda pour Romolo. Nous avons échangé avec eux les bouteilles que chacun avait apportées et tout le monde était curieux de gouter le vin de Chris.

Chris avait l’air très ému au moment d’ouvrir la bouteille de Petite Pearl et de le verser dans les verres.

Ce vin est vraiment surprenant : c’est un vin souple et enveloppé qui atténue bien d’éventuelles notes dures avec un joli fruit et des tanins très soyeux. Personnellement je trouve qu’il a un caractère unique et une forte identité. Je n’avais jamais rien gouté de semblable.

Un grand bravo à Chris, à toute sa famille et à ses amis qui le soutiennent dans ce projet ambitieux.

Nous avons hâte de gouter les prochaines cuvées !